Mécanicien d’engins

Mécanicien d’engins

Le mécanicien d’engins entretient et répare les engins et machines utilisés sur les chantiers.

Métier

Le mécanicien d’engins travaille dans un atelier de réparation ou directement sur le chantier en cas d’intervention. Il est capable de monter et de démonter toutes les machines grâce à sa parfaite connaissance de leur fonctionnement.

Matériels et techniques

Le mécanicien d’engins intervient sur une très grande variété d’engins de chantiers : des véhicules automobiles de transport, de puissants engins de terrassement (pelle hydraulique, tombereau, bulldozer, décapeuse) ou de nivellement, des engins de levage (grue de chantier). Leurs systèmes de transmission sont hydrauliques, pneumatiques, électriques. Ils sont tous dotés d’équipements électroniques embarqués.

Travaux publics et développement durable
(OU Éco-chantier)

L’exigence majeure du Grenelle Environnement pour les Travaux Publics concerne la limitation des impacts environnementaux et des nuisances des chantiers. Le mécanicien d’engins participe à la préservation de la biodiversité, à l’économie des matériaux non renouvelables, à la limitation de la consommation d’eau sur les chantiers et des émissions de gaz à effet de serre. Il prend en compte la sécurité routière et la sécurité des personnels, des usagers et des riverains.

Secteur d’activité

Le métier de mécanicien d’engins fait partie du secteur des travaux publics.

Les entreprises de travaux publics construisent et entretiennent des ouvrages pour :

- aménager le cadre de vie (voirie, éclairage public, voies piétonnes, pistes cyclables, stades, équipements sportifs),

- produire de l’énergie (barrages, centrales hydrauliques, éoliennes, centrales photovoltaïques),

- acheminer l’eau potable, l’électricité et le gaz,

- améliorer l’environnement (collecte et traitement des eaux usées et des déchets, équipements antibruit et antipollution).

Devenir un professionnel des travaux publics

Chaque métier des travaux publics fait appel à des compétences et des savoir-faire spécifiques. Avec de nombreuses formations du CAP au BTS, l’apprentissage est l’une des voies privilégiées pour devenir un professionnel des travaux publics qualifié. De l’ouvrier au chef d’entreprise, le secteur offre de réelles perspectives d’évolution de carrière vers des postes d’encadrement et la création ou la reprise d’entreprise.

CAP Maintenance des matériels option matériels de travaux publics et de manutention

Bac pro Maintenance des matériels, option B : travaux publics et manutention

BTS Maintenance et après-vente des engins de TP et de manutention

Ta recherche